Jeu/style/rêve 

 

Dans ma philosophie, je tente d’établir les liens conceptuels entre le style, le jeu et le rêve en empruntant des éléments notamment aux philosophies « non-occidentales » (russe, japonaise et chinoise), à l’architecture et à l’esthétique du cinéma. Malgré le spectre très large que je tente de couvrir, ma recherche se développe rigoureusement et systématiquement autour de certaines notions philosophiques centrales.

La formule "le style du rêve" exige d'être comprise ici comme une formulation réversible et embrassant deux questions à la fois:

 

1. Est-ce que le rêve a un style (qui lui confère une façon d'être qui est celle d'un rêve)?

 

2. Est-ce que la notion théorique du style lui-même a des propriétés qui sont dépendantes d'une ontologie du rêve?

 

La première est celle du jeu en tant que phénomène esthétique. Elle peut aussi être reversée: Est-ce que le rêve comporte des traits ludiques, c'est-à-dire, est-ce que son déroulement (surtout sur le plan esthétique) a des affinités avec le jeu?

 

Est-ce que le jeu lui-même est un rêve?

 

La contingence est, évidemment, une partie constituante du jeu. Elle entretient des rapports avec le style aussi bien qu'avec le rêve. L'étude des liens entre le style et le rêve (qui ont comme but de révéler la nature esthétique du rêve) se développeront donc en suivant des propositions concernant:

 

Le style du rêve

 

Le style et sa dépendance vis-à-vis la contingence

 

La contingence du jeu

 

Le style comme jeu

 

Le rêve et son rapport avec la contingence et le rêve en tant que jeu esthétique.

 

(Extraits de mon habilitation, EHESS janvier 2000)

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now